Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le triangle dramatique de Karpman


Bonne rentrée à toutes et à tous !

Le mois dernier j'ai travaillé sur une série de billets et sur une vidéo afin de vous aider à améliorer vos relations interpersonnelles et professionnelles rapidement et efficacement. Découvrez comment la connaissance du triangle de Karpman peut vous permettre de communiquer de façon plus saine, authentique et satisfaisante mes psy lecteurs.
✶ C'est parti ! ✶

Le triangle de Karpman
 


Le triangle de Karpman (ou triangle dramatique) est un concept introduit par Stephen Karpman en 1968 dans un article Fairy Tales and Script Drama Analysis mettant en lumière un motif triangulaire récurrent dans les interactions conflictuelles. Ce motif est un jeu de manipulation psychologique entre plusieurs personnes capables de jouer alternativement trois rôles : la Victime, le Sauveur et le Persécuteur. Karpman explique que si une personne utilise un de ces rôles (par exemple la Victime), elle entraîne l'autre à jouer un rôle complémentaire (le Sauveur ou le Persécuteur), et que l’adoption d’un de ces rôles perturbe la communication car la personne revêt un « masque » qui l’empêche de s’exprimer de façon authentique. La personne joue un rôle et n’est plus vraiment elle-même ; elle est donc dans l’incapacité de communiquer ses émotions ou ses pensées réelles.

Ce triangle dramatique est une structure universelle que l’on retrouve dans les contes de fées et dans les archétypes de l’inconscient collectif. Tout le monde à un moment de sa vie joue à ce jeu psychologique de manière inconsciente. Les rôles ne sont pas fixes, et l’on passe sans cesse de la Victime au Persécuteur ou au Sauveur. Il est important de savoir que lorsque l’on joue un des rôles, on joue forcément les deux autres dans d’autres interactions (même si l’on en a pas conscience). Lorsque l’on entre dans ce jeu, le seul véritable rôle que l’on endosse est celui du manipulateur, et ce manipulateur a automatiquement trois visages.

Repérer le moment où le jeu bascule

Au moment où le jeu bascule et où le Persécuteur devient réellement un persécuteur, et la Victime réellement une victime, aucun Sauveur ne peut venir en aide au duo ; seul un sauveteur le peut (la police, le corps médical, la justice, etc). Le mot « sauveteur » est employé pour bien faire la distinction entre les manipulateurs qui prétendent vouloir aider (les Sauveurs), et ces professionnels qui consacrent leur temps et parfois leur vie à aider les autres.

Quand le danger est réel, nous ne sommes plus dans un triangle dramatique. De manière générale, ce jeu malsain n’a rien d’amusant et surtout rien d’innocent car il a de graves répercussions sur les individus comme nous l’avons vu précédemment, mais s’il faut tenter de tracer une limite à ne jamais dépasser, je dirais que sitôt que des symptômes physiques apparaissent, même légers (insomnies, migraines, somatisation), c’est le moment de tout arrêter. Le jeu à déjà basculé dans quelque chose de plus sérieux et de plus dangereux pour les individus impliqués.

Il sera difficile à la Victime et au Persécuteur engagés dans le jeu de s’arrêter car ils retirent secrètement un plaisir pervers et inavouable à infliger la souffrance et à la recevoir. Je parle bien sûr ici de souffrances morales. Si de la violence physique est engagée, tout le monde connait les démarches immédiates à entreprendre auprès des autorités et de la justice pour se protéger. Cette limite de la violence physique devrait toujours être infranchissable dans l’esprit de chacun, et c’est la raison pour laquelle je ne m’attarderai pas sur ce point qui pour moi n’appelle aucune discussion ou négociation.

L'uniformité des masques

Quand vous avez conscience des schémas à l’œuvre, les énergies des masques deviennent de plus en plus visibles. Vous « lisez » les personnes autour de vous différemment. En réalité, les personnes impliquées dans une triangulation que vous rencontrez en viennent à « se ressembler », elles vous font penser à d’autres personnes que vous avez connues dans leurs comportements, et vous peinez à les distinguer. C’est simplement que vous êtes en présence d’un masque, et que vous n’avez pas accès à l’être authentique qui se dissimule derrière. En terme jungiens, la persona (c’est-à-dire le moi social de la personne) est complètement parasitée par le masque d’un des trois protagonistes de la triangulation, et il lui est du coup impossible de faire son travail de médiation entre le moi (la personnalité authentique) et le monde extérieur. 

Sortir du triangle dramatique permet d’assainir les relations grâce au rétablissement d’une communication saine et authentique, et l’expression sincère des individus. C’est une étape cruciale pour toute personne débutant (ou non) dans le développement personnel ou en recherche d’une amélioration de vie radicale.

Je vous invite à lire le billet suivant de la série (disponible demain) :
La Victime

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez me contacter, vous pouvez me laisser un commentaire sur ce billet 🖊 ou bien me rejoindre sur Facebook :)

✶ Restez connectés ! ✶
Tchou

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article