Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ho'oponopono : Responsabilité VS Faute

Ho'oponopono : Responsabilité VS Faute

Bonjour à tous ! 

Aujourd'hui, j'aimerais vous introduire doucement à la Méthode Ho'oponopono. Il s'agit d'une méthode extraordinairement puissante pour avancer dans votre chemin spirituel. Elle est d'une simplicité extrême, mais pour pouvoir l'appréhender il faut déjà comprendre la notion de responsabilité et de faute. Malheureusement, beaucoup de personnes se braquent avec cette méthode car ils n'ont pas la même définition de la responsabilité et il est fort dommage de passer à côté d'une méthode aussi puissante pour une question de sémantique. 

Alors voilà, on pourrait se demander qu'est ce que "être responsable". Cela signifie t-il que si vous êtes responsable les événements apparaissent par votre faute? Etes-vous responsable et coupable de ce qui vous arrive ou responsable mais non coupable? Peut être ne vous sentez vous responsable qu'à l'âge adulte, et estimez-vous que les enfants n'ont aucune responsabilité car ils sont trop jeunes. Si un événement négatif fait irruption dans votre vie, en êtes-vous responsable ou est ce la faute des autres?  

A toutes ces questions, il n'existe qu'une seule réponse dans Ho'oponopono: "Je suis à 100% responsable de tout ce qui m'arrive dans la vie". Cela a le mérite d'être simple, ne vous triturez plus l'esprit à savoir qui est responsable, la réponse est déjà là: "Vous et Vous seul". 

Entendons-nous bien, cela est inconscient, il s'agit d'un contrat d'âme. Votre âme estime nécessaire de passer par telle ou telle autre étape afin d'avancer, de vous faire travailler sur un domaine précis. Or s'il s'agit bien d'un contrat d'âme, cela signifie aussi que nous sommes responsable à tout âge. Car l'âge de notre enveloppe corporelle ne reflète en rien l'âge de l'âme.

Bien souvent, lorsque j'explique cette méthode je commence par des exemples de la vie quotidienne, et les personnes les plus en résistance me renvoient des exemples bien plus durs. J'ai donc décidé cette fois-ci de commencer par expliquer les exemples les plus difficiles à appréhender. 

- Débutons par le cas d'un nouveau-né qui est abandonné à la naissance. Il est bien évident qu'un bébé n'a rien "fait" de mal pour mériter ce sort. Il n'est pas fautif de quoique ce soit. Toutefois, son âme a choisi ces parents-ci car elle doit travailler sur la blessure de l'Abandon. L'enfant n'est fautif en rien, mais inconsciemment il est responsable de son chemin de vie. Son âme a choisi ses parents-ci en conscience, peut être qu'il s'agit d'un contrat d'âme avec ses parents qui eux avaient besoin de travailler sur le fait d'abandonner, quelque soient la raison de cet abandon. On n'oublie souvent que ce n'est pas, parce qu'un bébé vient de naître et qu'il débute sa vie terrestre que c'est pour autant le début de son existence. Son âme est probablement bien plus vieille que la vôtre. 

- Passons à un autre exemple, une femme qui se fait agresser sexuellement. Consciemment, elle n'est pas fautive et ce quelques soient son comportement ou habillement. Toutefois, elle a fait un contrat d'âme. Peut être son âme a besoin de travailler sur l'abus et l'humiliation; peut être que ce contrat d'âme prend en compte le violeur qui, lui aussi, avait besoin de passer par cette étape. Là, je sais que je touche un point sensible, le fait qu'il n'y a pas que les "victimes" (au sens large du terme) qui sont là pour travailler sur les blessures. Les "bourreaux" aussi doivent passer par cet état de bourreau pour avancer. Car nous sommes tous le bourreau de quelqu'un et la victime d'un autre bourreau en même temps. 

- un dernier exemple fort: le cas d'un enfant atteint d'une maladie mortelle et qui décède jeune. C'est son choix d'âme de faire un chemin court sur cette terre, de devoir en passer par une certaine souffrance. En tant que parent de cet enfant, c'est votre choix d'âme de travailler sur la perte d'un enfant, sur le deuil. Vous ou l'enfant n'êtes fautif en rien mais vous êtes responsable de votre choix d'âme. 

Bien-sûr ces exemples peuvent être déclinés en exemple du quotidien, plus anodines comme des relations conflictuelles avec votre boss, entre parents-enfants, des difficultés financières, des accidents... 

La première étape de cette méthode est d'accepter que vous soyez responsable à 100% d'absolument tout ce qui vous arrive dans la vie. C'est évidemment bien plus facile de commencer par des petites choses, comme le fait d'être à 100% responsable d'avoir un chef qui passe ses nerfs sur vous. Vous en êtes responsable car vous devez travailler soit l'estime de vous même, soit sur votre patience, soit sur comment désamorcer les conflits sans heurt, ect... 

Cela ne veut pas dire que vous devez "accepter" la situation ou que votre vie est déjà tracée par les choix de votre âme. Vous avez votre libre arbitre. Si votre âme a choisie qu'il vous faudrait travailler sur les difficultés financières, cela ne signifie pas que toute votre vie vous serez en galère d'argent ou que cela est inéluctable. En revanche, cela signifie que des obstacles seront posés sur votre chemin et suivant la manière donc vous passerez à travers les obstacles (par dessus, dessous, en les contournant...) soit ils disparaîtront soit ils reviendront avec plus de force. 

La seule chose que vous devez accepter est que si vous en êtes là où vous en êtes aujourd'hui, c'est de votre responsabilité, car votre âme n'est pas dissociée de vous. Elle est vous et vous êtes votre âme. Ces choix sont les vôtres, vous les avez juste oubliés. 

Accepter d'être responsable à 100% de TOUT, c'est vous défaire de votre rôle de victime. Et cela est primordial ! Etre une victime vous cloisonne dans un rôle passif. Or afin de pouvoir faire évoluer votre situation, il faut que vous passiez en mode actif, donc en mode * seul moi-même est responsable de la situation* 

Sortir de ce rôle de victime n'est pas chose aisée car bien souvent nous avons de "bonnes raisons" de nous placer en victime. Il est bien plus facile de se dire que le monde entier est contre nous plutôt que de se dire " je suis le seul créateur de mon bonheur". Etre responsable n'a rien de négatif, cela fait de vous l'acteur principal de votre vie. Vous êtes au centre de votre propre univers. Vous êtes le seul à pouvoir influer sur votre vie. N'est ce pas grisant? Vous avez tout pouvoir sur votre vie ! Etre responsable à 100% de tout ce qui vous arrive signifie que vous êtes créateur à 100% de votre vie. Personne n'a la main sur votre vie. Vous êtes le décisionnaire ! 

Dans le prochain article, nous verrons comment mettre en pratique Ho'oponopono dans votre vie de tous les jours. 

En attendant, prenez conscience de votre pouvoir créateur !

Ho'oponopono : Responsabilité VS Faute

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article